SAALES - MOLSHEIM par le HANTZ et le COL du DONON

Aller à Saales en train le matin. A Saales monter tout droit vers l'ouest en passant devant le V.V.F.( triangle rouge) puis après 2,7 km à un banc à droite ( 2° route à droite dans la montée), on arrive sur la D. 61 avant le Palais, puis Col du Hantz par la D.304. On peut aussi aller de Saales à ce col  par cette route. Au Col du Hantz, ancienne frontière, on prend la route forestière en face que l'on quitte au bout d'un moment pour monter à gauche par la R.F. de la Cantine. Cette route empierrée n'est pas confortable mais offre de belles vues vers l'Est et monte régulièrement vers le secteur de la Chatte-Pendue. Au point 739 on continue à monter, ensuite on se trouve sur le rond rouge C.V. que l'on suit en montant à gauche. Si on va tout droit on arrive à la Côte de Plaine avec une très belle vue si on monte au sommet ( pylône). De la Côte de Plaine on peut redescendre sur Plaine et dans la vallée mais alors c'est un autre tour, ou prendre la petite route très agréable qui longe le pied du talus vers le Nord par 580,579.. vers les Quelles et Salm.

Au point 864 on va à gauche ( à droite cela descend vers Salm et la vallée de la Bruche) par le chalet Frientz et la route construite par des prisonnières russes ou plutôt polonaises ( la Pologne étant alors divisée entre Allemagne et Russie) pendant la  guerre 14-18.

On prend à droite au bout et on se trouve dans le secteur des Hautes Chaumes très agréable, plein Nord vers le Prayé. On y descend  à gauche vers le point 879 ou tout droit directement au Col mais c'est pierreux ( depuis les cailloux se sont un peu tassés, c'est mieux! c'est la méthode: on jette des cailloux plutôt anguleux et on attend que cela se tasse avec les camions ou engins qui vont passer dessus ) et pas agréable surtout si on fait ce tour dans l'autre sens en montant par là.

Dans ce secteur je recommande la visite des ouvrages construits par les Allemands en 14-18, voir les visites guidées organisées en été par le Syndicat d'Initiatives de Schirmeck avec les abris de tranchées autour de la Corbeille, les abris pour les batteries...Ce secteur si tranquille aujourd'hui était la frontière de l'Allemagne face à la France au dessus de la Vallée de la Plaine. Le but pour les Allemands était de barrer la route du Col du Donon, secteur pris par les Français en 1914 puis repris par les Allemands.

 Il existe un ouvrage très documenté sur ces fortifications allemandes de Philippe BURTSCHER :1870-1918   «  De la ceinture fortifiée de Strasbourg à la Position de la Bruche » édité par le Cercle d'Etude des Fortifications et la Société d'Histoire de Mutzig et environs.

De Saales au Col du Prayé environ 2 h30.

Du Col du Prayé à Etoile 2 on peut prendre la route ou le chemin croix bleue C.V. .Il monte puis descend. Sans remonter à gauche on va tout droit. Dans cette descente vers Etoile 2 on trouve du côté gauche,caché par la végétation, un emplacement bétonné pour 4 canons qui pouvaient tirer dans la Vallée de la Plaine pour empêcher les Français de reprendre le secteur du Col du Donon. Voir les explications au cimetière militaire du Donon et monter sur le Petit Donon où plusieurs pierres tombales portent le nom Krieger (= combattant, pas le nom de famille, j’écris cela parce qu’un jour j’ai entendu quelqu’un dire  devant ces stèles «  il y a beaucoup de soldats qui s’appelaient Krieger ! »). 

Une fois au Col du Donon (33 km de Saales) on a le choix :

 -Descendre à la gare de Schirmeck par la route, c'est rapide !

 -Aller à la gare à Wisches par les routes forestières, en passant par le Col entre les Deux Donons, autour du Kohlberg, d'un côté ou de l'autre ( très belle vue circulaire depuis ce sommet), on descend sur Wisches par l'Abri du Sanglier (568) , le cimetière militaire ou le Vallon du Tiefenbach,

- Aller à Urmatt : 69 km depuis Saales, 3 h de Saales au Donon, 2 h 30 du Col du Donon à Urmatt.). J'ai noté en 1990 : départ Saales 9h05, Donon 11h35, Urmatt gare 14h35.

- Au Col du Donon on peut aller à droite par la D.145 qui part vers Abreschwiller puis Col de l'Engin, sous lequel passe un tunnel de la ligne fortifiée allemande de 14-18, après 813 ( ancien cimetière militaire allemand), on quitte la D. 145 pour prendre à droite la Route des Russes constuite par les Allemands et interdite aux voitures ( encore des prisonniers russes en 14-18 ).

Cette Route des Russes s'appelle Chemin de l'Engin sur d'anciennes cartes. Ne cherchez pas d'engin dans le secteur. Il y a un coin marqué l'Engin sur la carte du Donon, c'est dans le versant côté droit de la Sarre blanche sous la Croix Simon. Cette route était autrefois goudronnée mais ne l'est plus maintenant jusqu'à Elsassblick. Elle suit la crête du côté vosgien vers le Nord, et descend à Engenthal. De là on peut descendre vers Wasselonne par la D.224 et prendre la piste cyclable à partir de Romanswiller jusqu'à Molsheim.

Elsassblick n'était pas noté sur les anciennes cartes mais est bien noté sur la nouvelle carte au 1/25 000.  A peu de distance un petit sentier menait à un point de vue sur le secteur d'Oberhaslach, il y avait un banc. Depuis les arbres ont poussé, on ne voit rien, il ne reste que le nom du lieu.

A Elsassblick on peut descendre par une route goudronnée vers la Vallée de la Zorn Jaune, vers Lutzelbourg et Saverne. Retour possible en bus à Molsheim avec changement à Wasselonne. Mais alors c'est une autre balade. On peut aussi revenir à Molsheim par l’itinéraire cyclable Saverne-Wasselonne–Molsheim mais il n’est pas de tout repos.

 

 

 

A la Baraque Carrée, on descend par un chemin peu confortable sur la Route Forestière de l'Engin vers le refuge C.V. du Schliffstein. On peut ici déplorer le découpage des cartes au 1/25 000 qui coupe ce secteur. Sur l'ancienne carte du Mont Ste Odile- Molsheim la carte commençait à l'Est à Molsheim et allait vers l'Ouest jusqu'au delà du Donon. C'était beaucoup plus commode pour ce secteur du Bassin de Wisches. Cette route forestière qui va vers le Schliffstein est vraiment super pour le vélo. Attention quand même dans les virages aux rares voitures. On rencontre aussi parfois un camion chargé de grumes. Il vaut mieux s'arrêter pour le laisser passer. Cela m'est arrivé dans la descente de la Baraque Carrée au point 663 : un bruit de moteur dans le bas et montant à ma rencontre un camion chargé de grumes (des tronces) qui monte en prenant toute la largeur du chemin. Je me suis tassé sur le côté à côté du vélo pour voir défiler les roues écrasant les pierres, un deuxième camion a suivi. C'est l'avantage de faire du vélo en semaine, on rencontre les gens au travail. si c'est le Vendredi Saint on verra que c'est férié en Alsace mais que côté vosgien  on travaille en forêt. On peut admirer le chargement des grumes sur les camions, le conducteur du camion se fait grutier et perché sur son petit siège, il manoeuvre sa pince pour saisir les grumes comme des allumettes et les poser sur sa remorque. Un tracteur forestier barre le chemin, il est calé et s'époumone pour remonter un tronc, son moteur obéit à distance au bûcheron qui est en bas près de la grume qui racle la terre, se coince parfois contre une souche. Il faut redonner du mou, faire jouer le second cable attaché plus bas sur le tronc, relancer le moteur à plein régime, enfin en répétant  à plusieurs reprises ces manoeuvres, le tronc est monte vers le chemin et est tiré sur le côté.

Au refuge C.V. du Schliffstein on trouve de l'eau potable, un petit abri mais le bâtiment principal est fermé en semaine et on ne peut y dormir. Il appartient au C.V. de Lutzelhouse.

Un jour d'été en fin d'après midi j'y ai vu arriver quatre jeunes en V.T.T. avec un gros sac sur le dos, ils venaient de Paris pour traverser les Vosges en allant vers le Sud. Leur première étape était gare Molsheim- refuge du Schliffstein où ils pensaient prendre une douche et passer la nuit. Sur la carte ils avaient lu « refuge ». Ils étaient trop épuisés pour continuer la montée vers le Donon et je leur ai conseillé de redescendre à la Claquette.

Du refuge C.V. Schliffstein on peut descendre à Lutzelhouse par Kegelplatz, pour aller à Urmatt passer au Kappelbronn. Au carrefour 454 soit descendre à droite vers l'Eimerbach, soit tout droit par la route forestière du Kappelbronn ou à gauche et à 438 à droite par le Soultzbach. Si on va tout droit à 438 on tombe à Oberhaslach.

Si on veut vraiment ne pas rentrer à Molsheim en train ou ne pas terminer par la route on peut passer par la Forêt de la Basse Struth, Entenpfuhl, la D.118 puis les chemins des champs, Hetzelfeld, Kreuzbaeumel, route du Fort et à droite au premier virage à 310, colline du Felsburg et Molsheim. Ou bien tout droit après Hetzelfeld : Dangolsheim, Soultz et piste cyclable vers Molsheim ( aller à gauche au feu vers Wolxheim).

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×