AUTOUR DE MOLSHEIM

MOLSHEIM - WANGEN – MOLSHEIM : environ 3 h sans les arrêts.

 

 

Bruant zizi

Bruant zizi 

Un oiseau typique du vignoble des collines: le bruant zizi avec ses belles couleurs qui se dissimule derrière ces branches par ce jour gris et plus tard sur un arceau de vigne. Il est ainsi à l'abri de l'épervier. 

 

Un petit résumé des milieux alsaciens : plaine, collines, forêt vosgienne. Un intérêt particulier de ce circuit ce sont les chevaux que l'on peut admirer en chemin.

Prendre la piste cyclable vers Avolsheim, Marlenheim. Pour aller à Wangen on passe par Wangenmuehl. La piste vers Wasselonne passe sous la route en tournant à droite (endroit assez dangereux), juste après ce passage, tourner à gauche pour passer le pont sur la Mossig, prendre la petite ruelle qui débouche sur la route à Wangenmuehl.

On peut monter à Wangen de deux façons : en allant à gauche, puis à droite, ça monte raide, ou bien en partant à droite puis à gauche, c'est moins raide. Wangen a fait l'objet en 2009 d'une émission de télévision qui nous a fait découvrir quelques personnages authentiques bien enracinés et a suscité quelques protestations dans le journal local. C'est aussi un village viticole à parcourir pour sa porte médiévale, ses remparts.

Dans Wangen prendre à droite, sentier viticole, on monte en face de l'école puis on prend à gauche la rue des Jardins, en face de l'impasse du réservoir, sous la rue du Winckel.

En tournant ensuite à droite par une petite route goudronnée puis par un chemin empierré on monte dans le vignoble de l'Osterberg avec une très belle vue sur le vallon de Westhoffen, Strasbourg et la Forêt Noire en arrière plan.

Une fois en haut on descend un peu vers la route qui va de Westhoffen à Wasselonne. Attention à cette traversée de route, il y a peu de visibilité et c'est un passage très étroit. On prend à droite puis sans descendre sur Wasselonne tout de suite en face à gauche on remonte par la petite route goudronnée qui mène à un club canin.

On suit l'indication du Club Vosgien direction le Geisweg, ça monte raide dans le Muschelkalk, mais très peu de temps (pousser le vélo), après c'est empierré ce qui n'est pas l'idéal. On peut faire un petit détour par le Geiersteig où il y a un abri. On ne verra sans doute pas de vautour mais un jour dans ce secteur j'ai vu deux beaux cerfs traverser le chemin.

En tournant à gauche, direction Geisweg, on arrive dans une belle forêt avec des chênes qui serviront entre autres usages à fabriquer des tonneaux. Cette route forestière est vraiment idéale, l'itinéraire du C.V. quitte cette route pour monter à droite, c'est étroit pour les vélos. On peut continuer en restant sur la route forestière, elle arrive sur la route goudronnée qui monte de Westhoffen au Geissweg. Il faut alors monter à droite et on trouve la maison forestière du Geisweg aux ouvertures murées.

On continue le parcours en forêt vers la clairière de l'Elmersforst. Si on aime les petites routes goudronnées on prend à gauche, puis au carrefour à gauche (point 356 de la carte) vers l'Elmersforst. Cette maison forestière a été transformée en un restaurant bien sympathique. Si on préfère la route sans goudron on prend au Geisweg à gauche la route forestière en-dessous de la route goudronnée et on arrive alors en-dessous de la clairière de l'Elmersforst.

De là pour revenir à Molsheim on peut passer par :

  • Balbronn, Traenheim, Scharrachbergheim, piste cyclable. Si on a le temps on peut se promener sur le Krumberg, la colline à l'Est de Balbronn où l'on a une très belle vue depuis le réservoir de Bergbieten,
  • Still, Dinsheim, Mutzig par la route en commençant par aller voir le petit étang en forêt où les poissons se promènent tranquilles par le chemin forestier du Missel qui commence en bas de la clairière de l'Elmersforst, un peu plus bas on descend à droite et on tombe au lavoir de Balbronn. A droite on rejoint Still ou Balbronn à gauche. Si on veut rester sur une colline on peut au carrefour 283 passer par la Kaelbermatt (le pré des veaux).
  • si on veut éviter Still et Mutzig on passe par la colline de Molsheim : juste avant Still (216) à gauche, dans le virage au calvaire («  So hat Gott die Welt geliebt, dass Er seinen eingeborenen Sohn...: Dieu a tant aimé le monde qu'il lui a donné son fils unique.. ») tout droit par le chemin des champs marqué  C.V. Felsburg. On tourne à droite à la hauteur du petit bois d'acacias et on monte vers le Mittelpin à la croix Kreuzbaeumel (310) où l'érosion a effacé l'inscription. On fait comme si on voulait monter au fort de Mutzig mais au premier virage à gauche on va tout droit à droite par le chemin de terre et par ce mauvais chemin on rejoint le Felsburg. On peut aller au Refuge de la Marine pour le point de vue ou aller directement vers Molsheim en tournant à gauche.

On peut aussi au carrefour 356 près de l'Elmersforst aller tout droit à la Croix de Saverne et plus loin vers Ringelsthal et la Forêt de la Basse Struth qui est très agréable en V.T.T.

 

DU COTE DE MUTZIG - LES DREI SPITZE : les Trois Pics

C'est la colline au Sud de la voie rapide, au-dessus de Dorlisheim, Gresswiller, Rosheim et Rosenwiller. Elle est formée des roches du Trias, des grès autrefois exploités et des calcaires du Muschelkalk qui forment le sommet du Katzenberg (371m).

Vers le N-E elle est découpée par trois vallons plantés de vignes et de vergers.

L'accès à ces vallons se fait en passant sur ou sous la voie rapide. J'indique un itinéraire par le vallon le plus à l'Est qui est le plus bas.

Pour accéder depuis Molsheim on peut aller à Dorlisheim par le Chemin de St Jacques et le petit pont sur un petit bras de la Bruche. A partir de Molsheim la Bruche se divise ainsi, ce bras file vers Altorf, Duttelheim.., plus en aval un autre bras va vers Altorf. Le cours principal a été détourné plus au Nord à l'époque de Louis XIV pour alimenter le Canal de la Bruche. A Dorlisheim on trouve un magasin de cycles en cas de besoin. On peut éviter la rue principale très parcourue en passant par la rue à droite de l'église, puis à gauche (rue du Lavoir). On tombe sur la rue principale, la traverser, au rond point à droite, rue Bugatti. Après la dernière maison à gauche, Chemin du Stufrain. Passer sur la voie rapide, puis à droite en longeant la voie rapide et à gauche entre les vergers. On passe devant un banc Marie- Louise, banc du Second Empire pour que les paysannes puissent se reposer et poser sur le haut ce qu'elles portaient sur la tête. Ici  il manque la partie haute.

Je préfère monter par ce petit vallon (Weyllen Thal des anciennes cartes, Weilerthal des nouvelles) que par la route du Stufrain sur laquelle j'ai vu inscrit 17 % de pente.(Je fais ici une petite parenthèse pour parler de cette montée goudronnée du Stufrain qui est fléchée Chemin de St Jacques. Je suis monté par là récemment ( mars 2017) en pensant à Gertrude de Dorlisheim qui m'a dit un jour que c'est là qu'elle testait sa force quand elle était jeune - avec quel vélo je ne sais pas- elle s'efforçait de monter le plus haut possible. En fait, même avec les x vitesses du VTT, c'est dur, il faut zigzaguer ou monter à pied! Une fois en haut on redescend un peu et on prend  à droite le Fuerstweg qui monte régulièrement.)

Je reprends l'itinéraire par le Weilerthal: C'est marqué impasse et si on va jusqu'en haut on arrive à un pré clôturé, mais on peut prendre le dernier chemin à gauche et monter sur le Stufrain. A travers des chemins de vignes en baïonnette on trouve le chemin qui longe le haut du pré clôturé. On peut aussi en allant à droite rejoindre la route goudronnée du Chemin de St Jacques mais plus on descend vers Rosheim, plus il faudra monter ensuite, si on est sur cette route goudronnée, prendre à droite à la croix du Sacré Coeur 1881.

Plutôt rester sur le haut en longeant le pré. On a une belle vue sur le vignoble qui tapisse le vallon. Au bout ça monte à gauche et on trouve le Fuerstweg qui monte régulièrement avec une très belle vue, juste en face, le donjon du Guirbaden. Quand j'ai préparé ce commentaire j'ai vu une biche avec deux bichettes traverser devant moi entre les vignes. On arrive à la croix de 1809, année de la Guerre d'Espagne, guerre contre l'Autriche, bataille d'Eckmülh, Essling, Wagram, Traité de Vienne qui donne la Dalmatie à la France. Marmont, Duc de Raguse (Dubrovnik), a laissé un bon souvenir en Croatie. Dans l'île de Hvar, qui a donné les belles pierres de Dubrovnik, on peut voir dans le fort qui domine «  le St.Trop. croate » un canon daté de1808 marqué Nevers.

Sur cette croix 1808: «  Liebst du deinen Heiland, so zeige es hier » ( si tu aimes ton sauveur, montre le ici). On peut revenir vers Dorlisheim en allant à droite. Si on veut continuer, on va tout droit et on arrive dans le secteur protégé de la colline de Rosenwiller où l'on trouve au printemps les anémones pulsatilles. On peut participer deux fois par an à l'entretien de ces pelouses sèches avec le Conservatoire des Sites Alsaciens. Ensuite on a le choix pour revenir vers Mutzig et Molsheim depuis la croix 301:

  • soit la petite route non goudronnée dans le fond du vallon du Kanzerthal, avec un petit détour pour voir le cimetière juif ou le refuge L.P.O. ( vers le point 313 au Sud du village),

on arrive à Gresswiller. En longeant la voie ferrée vers l'Est on trouve un petit chemin qui rejoint Mutzig. Ce chemin est étroit, à emprunter avec prudence. Un cycliste s'est un jour retrouvé en mauvais état en bas sur la voie ferrée.

  • soit suivre le sentier C.V. Chevalet rouge qui passe dans la forêt en étant prudent dans la descente, le quitter après le point 301 pour rester sur la route qui descend vers la voie rapide, passer dessous, aller à droite vers Dorlisheim ou à gauche vers Mutzig où on trouve la piste cyclable vers Molsheim ( après le pont et le Crédit Mutuel à droite),
  • soit aller tout droit au point 301, on passe dans la forêt et on descend sur Gresswiller, c'est encaissé à la fin et pas agréable,
  • soit descendre par le vallon principal ( das Thal) du point 301, croix bleue C.V.

On peut faire un petit circuit en prenant l'un ou l'autre de ces chemins dans l'autre sens: par ex. Molsheim, Mutzig, Gresswiller, point 301, en contournant le Wurmberg, si l'on veut, autre site protégé, et descendre par l'un des trois vallons vers Dorlisheim.

Alouette lulu 1

Alouette lulu

alouette lulu, un autre oiseau du vignoble . Elle se perche souvent au sommet d'un poteau, c'est oiseau peut ne pas attirer l'attention à cause de sa petite taille et de ses couleurs ternes mais " ce qui fait le charme prenant de cet oiseau, c'est son chant limpide, à nul autre comparable... qui laisse toujours (dès le mois de février) une impression de mélancolie sereine."   dixit Paul Géroudet ( les passereaux tome1 chez Delachaux et Niestlé). Ces ouvrages de Paul Géroudet sont vraiment remarquables de vérité et de sensibilité. 

 

LE TOUR DE LA COLLINE DE MOLSHEIM

Le sommet est occupé par les militaires avec le Fort de Mutzig qui attire des milliers de visiteurs. On se contentera en V.T.T. d'en faire le tour dans un sens ou dans l'autre.

Lotissement Beau Site (au N de la ville), Finkenhof (ancienne possession des Chartreux de Molsheim), montée raide en poussant le vélo, en haut un pré clôturé avec des anémones pulsatilles au printemps et des pies grièches écorcheurs en été, très belle vue circulaire. Ce pré n'est pas inclus dans la zone protégée du Jesselsberg et est devenu une piste de motocross et de quad, vers le fond  la piste passe au milieu des anémones. En cherchant un peu le passage vers le bas de la partie herbue, on descend par la forêt dans le vallon de Soultz les Bains, un très bel endroit par où montaient les attelages pour la construction du Fort. On peut aussi aller à gauche par un sentier vers la fontaine Kaltebrunne qui est en haut de ce vallon.

A la fontaine on traverse la petite route, on monte en face, on passe à côté de l'endroit où les Allemands enterraient les prisonniers russes du Fort, en dehors de l'enceinte car ils ne méritaient pas l'honneur d'être enterrés à l'intérieur.

En montant quelques marches on va à droite on se trouve sur un chemin presque plat, une ancienne voie ferrée, on arrive sur le Circuit des Casemates ( à parcourir avec un guide, se renseigner à l'office de Tourisme ).On peut aller à Soultz, retour par la piste cyclable ou descendre vers Dangolsheim.

De Dangolsheim on rejoint le Felsburg par la petite route qui va vers Dinsheim ( passage étroit et encaissé dangereux en haut). On la quitte au sommet pour aller au point 310 ( voir plus haut) ou on passe par les chemins des champs ( 215, 267,  point rouge C.V., 281) en bordure du fossé de Flexbourg. On rejoint le point 310 Kreuzbaeumel ou plutôt à gauche à in den Birken le long du petit bois de sapins puis à droite pour éviter la descente depuis la croix qui est très boueuse en cas de pluie. On rentre à Molsheim par le Felsburg ou par la route à  Mutzig puis la piste cyclable.

Au point 281 on peut aussi aller vers Dinsheim par le Mittelpin et le Schiebenberg, c'est un bel endroit en particulier quand on y passe dans l'autre sens en descendant vers le Nord avec la vue sur Balbronn, village qui possède une belle église protestante, une église catholique et une synagogue désaffectée. On a une vue sur les Vosges jusqu'au Donon.     

On peut combiner ce circuit avec le tour de la Colline des Trois Pics en passant par Dinsheim. Dans Dinsheim on peut monter par la rue de la Chapelle ( rond rouge C.V. , 225 ). On a ainsi un aperçu des environs de Molsheim dans toutes les directions.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×